Les poissons bleus sont une excellente réserve de nutriments. Ce qui les distingue des autres poissons ? L’abondance d’oméga 3 qu’ils contiennent. Nous le rappelons, l’oméga 3 est important pour favoriser le bon fonctionnement du système cardiovasculaire.

Caractéristiques des poissons bleus 

Les espèces incluses dans la désignation des « poissons bleus » sont multiples, certaines très semblables les unes aux autres, suffisamment pour être difficiles à distinguer ; quand d’autres ont des caractéristiques très différentes. Ce nom n’a rien à voir avec la taxonomie des poissons. Mais il a été conçu pour englober des poissons de taille petite à moyenne, de couleur allant du blanc au bleu foncé et qui présentent certaines caractéristiques nutritionnelles. Les plus courants sont les sardines, le maquereau, le hareng et l’anguille.

Le maquereau, le poisson bleu le plus concentré en oméga3

Les poissons bleus, notamment les maquereaux sont des atouts pour l’organisme.

Les aspects nutritionnels 

Le poisson, tout comme la viande, est une source de protéine. Bien que la quantité de protéines soit légèrement inférieure dans le poisson, elle a une valeur biologique élevée, présentant tous les acides aminés essentiels dans des proportions idéales.

Le bilan lipidique, au contraire, est bien différent de celui de la viande. Pauvres en acides gras saturés, les poissons bleus sont considérés comme une source précieuse d’acides gras polyinsaturés.

En outre, les poissons bleus contiennent l’acide gras linolénique qui est dans la classe des oméga 3. En fait ces acides gras sont très importants pour le développement du système nerveux et pour la prévention des maladies du système circulatoire, réalisant de nombreuses actions visant à maintenir et favoriser le bon fonctionnement du système cardiovasculaire.

La bonne nouvelle ? Il n’est pas nécessaire de consommer uniquement du poisson frais pour profiter des bienfaits des oméga-3. Le maquereau en conserve et tous les types de poissons bleus congelés maintiennent de bons niveaux, même à basse température, d’oméga 3. Dans la cuisine, on préfèrera une cuisson vapeur ou une cuisson au four. Aussi, il serait préférable de ne pas ajouter de sel, étant donné la grande quantité de sodium présente dans le poisson.

En plus d’être une bonne source de protéines et de graisses saines, les poissons bleus sont riches en vitamines et minéraux. Parmi les vitamines, se distinguent celles du groupe B et les graisses solubles A et D. En outre, les poissons qui peuvent être consommés entièrement, tels que les anchois, sont une bonne source de calcium : une portion couvre environ 22% des besoins quotidiens de ce sel minéral.

Pour aller plus loin

Si vous souhaitez en apprendre plus sur ces poissons :

Et si vous préférez les plats spicy, plutôt que le poisson, on vous dit tout sur le piment. 

Pour voir nos autres articles