Vous connaissez cette plante rouge ? Si la réponse est non, ne vous inquiétez pas vous serez bientôt des experts sur le sujet (ou presque) ! Grâce à cet article, nous découvrirons l’origine du piment. Nous verrons comment l’utiliser dans les plats, ses propriétés et ses vertus. Mais aussi ses contre-indications. Ensuite, nous nous concentrerons sur l’une de ses caractéristiques les plus célèbres, son goût épicé. Et nous vous réservons quelques Fun Fact pour la fin.

 

Son origine historique

Le piment, du latin Capsicum, est une plante annuelle appartenant à la famille des Solanacées (la famille comprenant les pommes de terre, l’aubergine ou encore la tomate). Originaire du continent Américain, ce fut l’une des premières plantes à être cultivées en Amérique du Sud. Il fut importé en Europe par les espagnols, qu’à partir du XVe siècle, à la suite des voyages de Christophe Colomb.

C’est en 1680 que les premières plantations de piment apparaissent à Espelette. La ville française l’utilise très vite comme condiment mais aussi comme conservateur pour la viande et le jambon. Bien qu’il ait mis du temps à s’imposer sur nos tables, on le cultive désormais sur tous les continents.

 

Les caractéristiques du piment

Le piment a une tige droite, des fleurs blanches et des fruits allongés. Ses fruits passent par trois couleurs durant la phase de croissance : vert, jaune et rouge. La particularité de ce fruit – comme vous vous en doutez, est son goût piquant. Ce goût est caractéristique de la capsaïcine, composé chimique de la famille des alcaloïdes. En fait, ce composé actif est un irritant pour les mammifères, il produit une sensation de brûlure dans la bouche.

La teneur en capsaïcine permet de classer les piments sur l’échelle de Scoville. 

Echelle de Scoville

        La force du piment est classé par son taux en Capsaïcine.

 

En plus de son côté piquant, la capsaïcine est une substance rubéfiante, qui est capable de stimuler et d’augmenter le flux sanguin. La saveur épicée typique fait du piment, une épice idéale dans la cuisine. Il est parfait pour assaisonner et aromatiser nos recettes.

De plus, étant très riche en principes actifs, l’utilisation du piment est également célèbre dans les préparations topiques pour contrer l’arthrite et les douleurs musculaires…

Ses fruits contiennent de nombreux vitamines (A, B, C, E, K), des sels minéraux y compris le calcium, du cuivre et du potassium. (Liste non exhaustive)

En particulier, le piment est riche en vitamine C : 100g de piment en contient 229mg, contre seulement 50mg pour une orange.

 

Les vertus du piment

L’usage du piment est un remède naturel pour stimuler la circulation sanguine. Mais aussi pour contrecarrer l’apparition des bactéries, abaisser le cholestérol et activer le métabolisme.

Les avantages du piment :

  • Améliore la circulation sanguine ;
  • Favorise la motilité intestinale ;
  • Baisse le niveau de cholestérol dans le sang ;
  • Antioxydant, antibactérien et antihistaminique ;
  • Prévient les infections ;
  • Très bon expectorant ;
  • Stimule la vitalité des tissus ;
  • Active le métabolisme.

L’utilisation du piment est également avantageuse puisque la capsaïcine stimule certains récepteurs. Notamment celui de la langue. Elle agit également sur ceux situés au niveau du tissu adipeux brun. Ce tissu a pour fonction de libérer la graisse sous forme de chaleur.

 

Les contre-indications à la prise du piment

En raison des nombreuses propriétés « médicinales », la consommation et l’utilisation excessive de piment peut être irritante pour la muqueuse gastrique. Par conséquent, il n’est pas recommandé de l’utiliser en cas d’infection ou d’irritation de l’appareil digestif. En outre, les enfants de moins de 12 ans et les femmes enceintes devraient limiter leur consommation.

 

Son goût épicé

Comme nous l’avons vu, c’est la capsaïcine qui donne son goût épicé et piquant au piment. Contrairement aux idées reçues la capsaïcine n’est pas concentrée uniquement dans les graines. Elle se trouve principalement dans le placenta, la membrane interne blanche à laquelle les graines sont attachées. Le placenta, ainsi que les graines se trouvent dans le haut du fruit. C’est pour ça que le haut du fruit est plus piquant que le bas.

Il existe plus de 3000 variétés de piment, chacun avec des forces différentes. Pour mesurer ce niveau spécifique, on utilise l’échelle de Scoville qui détermine le taux en capsaïcine des piments. De la quantité de cette molécule contenue dans le piment, dépend sa force.

Dessin de coupe d'un piment

                     Dessin d’observation d’un plan de coupe de piment

Calmer la sensation de brûlure du piment

En fait, la consommation de piment nous fait ressentir une sensation de chaleur, qui ne correspond pas à une véritable élévation de la température corporelle. Elle correspond à la stimulation des récepteurs chargés de la surveillance thermique au chaud, présents sur la langue.

Pour calmer la sensation de brûlure, sachez que la capsaïcine n’est pas soluble dans l’eau. Préférez un verre de lait, un yaourt ou un corps gras tel qu’une cuillère à soupe d’huile. C’est pourquoi dans la cuisine mexicaine qui est très épicée, ils accompagnent leurs plats de crème aigre. Comme dans la cuisine Indienne, où les plats sont accompagnés de Lassi. C’est une boisson à base de lait fermenté.

Dans tous les cas, même une tranche de pain est un bon remède contre le feu du piment. En effet, mâcher la mie du pain, enlève les molécules de capsaïcine des récepteurs de la langue.

 

Curiosité et fun facts

La capsaïcine représente un stratagème conçu par Mère Nature pour assurer la survie et la reproduction du piment. Le goût épicé a tenu à l’écart les mammifères, qui auraient mangé toutes les graines. Leur digestion aurait détruit les graines et cela aurait entraîné sa disparition.

Au contraire, les oiseaux sont immunisés contre la capsaïcine parce qu’ils ne sentent pas son goût. Ils sont démunis de récepteurs sur lesquels cette substance agit. C’est grâce à eux que le piment a réussi à survivre et à se reproduire. Les graines ingérées par les oiseaux, en effet, sont dispersées pendant le repas ou à travers les fèces.

 

Pour aller plus loin 

Si vous souhaitez retrouver plus d’informations sur le piment nous vous conseillons de suivre ces liens :

Nos articles sur l’alimentation :